Se connecter S'abonner



    

 Se connecter  S'abonner
SÉRIE


MillenniuM Saison 3
La fin de la série avant la fin de millénaire


Écrit par
Marie Dujean

 27 juillet 2021   0 commentaires   0 j'aime    165 vues



Après deux saisons très différentes l'une de l'autre ainsi qu'une fin de deuxième saison qui aurait facilement pu être définitive, la Fox, contre toute attente, décide de renouveller Millennium pour une troisième saison. Exit Glen Morgan et James Wong, Chris Carter revient en tant que producteur et décide de revenir aux sources de la série, à savoir moins axée sur la mythologie mais plus sur les histoires de meurtres hebdomadaires. Néanmoins, il y a un grand problème. Il n'est décemment pas possible d'effacer ce qui s'est passé durant la saison précédente. Les altermoiements sur le groupe Millennium, la mort de Catherine ; au fond, que reste-t-il ?

Un nouveau partenaire


Les scénaristes décident donc d'ajouter un nouveau personnage dans la série, un agent féminin. Ce sera l'agent du FBI Emma Hollis, jouée par Klea Scott. En terme de casting, on peut saluer le désir des producteurs de ne pas choisir une blonde pulpeuse. Non, Klea est une jeune femme noire qui ne rentre pas dans les codes du genre et l'on ne peut qu'apprécier la décision.
Malheureusement, je pense que le casting de Klea Scott était une erreur profonde. Jamais elle n'arrivera à percer à travers son personnage, englué dans une position bancale, qui en devient presque la marque de fabrique de la série. On ne choisit pas, sur Millennium. On définit mal le groupe Millennium, on joue avec des consultants, les rôles et les situations sont facilement interchangeables, ce qui donne une sentiment de platitude. Comme dirait Martine Aubry, quand il y a le flou, c'est qu'il y a un loup... (Pardon pour cette citation politique probablement déplacée.)
En accolant une agent du FBI féminin au héros profiler, les producteurs tentent de se rapprocher de X-Files. Peut-on les blâmer ? Oui et non. Dans un sens, on peut comprendre le désir de voir réutiliser les ficelles qui fonctionnent. Il faut se rappeler qu'une série n'a, d'un terme financier, qu'un seul but : générer des revenus publicitaires.
Mais de l'autre, à trop vouloir se rapprocher de X-Files, Millennium perd sa substance et son intérêt de base. Et on peut facilement imaginer les spectateurs perdant patience et arrêtant de continuer à suivre une série qui n'a pas de colonne vertébrale.

1999


En tout, je compte uniquement trois excellents épisodes. Sur vingt-deux, le compte est plus que maigre et ne permettra pas à la série de continuer, celle-ci s'étant perdu en route. Ce qui est d'ailleurs très ironique, car nous sommes en 1999. Millennium était une série policière avec en fil rouge, la peur de la fin du millénaire. Ironiquement, la série ne verra pas le nouveau millénaire et sera annulée en 1999, à la fin de sa troisième et ultime saison.
Jusqu’au début des années 2000, la plupart des séries filmaient environ 24 épisodes par saison. Clairement beaucoup trop, les acteurs et l’équipe technique souvent au bord du burn out.
Ironiquement donc, MillenniuM, une série de trois saisons, a plus d’épisodes que Breaking Bad, une série de cinq saisons, qui ne compte que 62 épisodes.
De ce point de vue, il n’est aucunement à déplorer le fait que MillenniuM se soit arrêté après la troisième saison.

1 – The Innocents


Cinq mois se sont écoulés depuis la fin de la seconde saison, et nous retrouvons Frank Black consultant pour le FBI. Catherine n’est plus et nous imaginons aisément que la seule raison pour Frank de continuer dans ce monde est tout simplement son monde : Jordan, sa fille et enfant unique.
Après une première saison qui avait créé sa marque de fabrique dans des histoires de meurtres très sombres et sans fioritures, la seconde saison, aux commandes des frères Glen Morgan et Jim Wong, avait mis en place une mythologie et une atmosphère éthérée. Ici, on effective une sorte de retour en arrière mais c'est trop tard. On ne peut plus retourner en arrière, les éléments ne le permettent plus.

Parallèlement, l’absence de Catherine n’est aucunement utilisée. Ce formidable tremplin aurait pu nous emmener encore plus dans les tréfonds, Frank Black ne pouvant pas s’ôter la vie car étant encore père de Jordan. Malheureusement, le premier épisode fait un grand bond en avant et démarre avec une nouvelle enquête des plus ennuyeuses. On ne vit l’histoire qu’à travers ce que les personnages nous racontent, une belle erreur de débutants.

Quant à Britanny Tiplady, la petite actrice jouant Jordan, elle grandit à vue d’oeil – ou de caméra – et à mesure qu’elle perd son innocence, son jeu devient réfléchi et malheureusement moins spontané.

La saison 3 s’ouvre donc avec un épisode qui renoue avec les codes des séries habituelles. Et soudain, la saveur de MillenniuM semble avoir disparu. L'agent Hollis tente de combler une sorte de vide. Mais tout a changé et rien n’est possible désormais. La maison jaune, Catherine et Bletch ont disparu.

À suivre…

2 – Exegesis


Klea Scott s’accroche aux basques de Frank et ce n’est pas intéressant. Fin d’un double épisode. La série n’est plus que l’ombre d’elle-même. Au revoir à tout ça.

3 – Teotwawki


Enfin un épisode sur le bug de l'an 2000. Logique. Et l’introduction est très bonne. Mais c’est désormais une série d'agents du FBI, et en se rapprochant de X-Files, on perd l’originalité qui faisait MillenniuM.

4 – Closure


L’agent Hollis a un passé tragique. Sa soeur a été assassinée lorsqu’elle était enfant. Ça devient vraiment affligeant, lorsque l’on sait que le personnage de Fox Mulder, agent du FBI, a vu sa soeur se faire enlever lorsqu’il était enfant. Dois-je même mentionner que la soeur d'Emme se prénommait Melissa ? Comme la soeur assassinée de Dana Scully ? La solution de MillenniuM n’est clairement pas X-Files.

5 – ...Thirteen Years Later


On commence à toucher le fond, avec un épisode qui se veut drôle mais dans le genre pouet pouet. Cela ressemble à une très mauvaise version d’un très mauvais roman d’Agatha Christie. Une fois de plus, le monde de la production télévisuelle est montré avec un cliché affligeant. Je ne vois aucun intérêt à cette troisième saison. A noter l’apparition totalement saugrenue du groupe de rock Kiss, notamment dans la séquence du concert, mais également à travers l'épisode, dans lequel chaque musicien joue un petit rôle.

6 – Skull and Bones


Un épisode avec quelques bonnes idées dans sa séquence d’ouverture. Mais la structure de la série est désormais si mauvaise que la sauce ne prend plus.

7 – Through a Glass, Darkly


Un épisode sérieux, dans son sujet et son traitement. Mais à nouveau, le couple Black-Hollis ne fonctionne pas et fait que l’épisode n’est pas mémorable.

8 – Human Essence


Malheureusement, cet épisode se focalise sur l’agent Hollis et tente de nous faire croire que ce personnage lisse pourrait être toxicomane. Bien entendu tout rentrera dans l’ordre à la fin de l’épisode. Quelle déception. Cette saison est d’un ennui profond.

9 – Omerta


Cet épisode est sans aucun doute l’un des pires de la série. La troisième saison nous emmène encore plus bas.
L’épisode démarre avec un phénomène paranormal qui aurait été facilement un prégénérique pour X-Files. Un groupe de gangsters tue un mafieux d’une multitude de balles dans la forêt. Soudain, une créature mystérieuse lui redonne la vie. Il était pourtant clair que Millennium serait une série sans phénomènes paranormaux. Soit.
Un échec total qui se termine par une séquence PowerPoint des plus affligeantes. Zéro pointé.

10 – Borrowed Time


Un nouvel échec. Une séquence d’un train qui plonge dans un fleuve, totalement ratée. Un nouveau phénomène paranormal. Plus rien ne m’intéresse.
Jordan est au bord de la mort et se noie alors qu’elle n’est pas sous l’eau, gimmick déjà utilisé dans l’excellent épisode de la troisième saison de X-Files “Oubliette”.
C’était pourtant un épisode ambitieux, mais une fois de plus la magie n’opère plus.

11 - Collateral Damage


L’épisode est parfait dès son prégénérique, qui nous montre une originalité plus qu’attendue. Une femme tente d’échapper à ses agresseurs qui sont chacun chaussés de protections. Je n’avais jamais vu ça. Peu après, la personne kidnappée est tenue mais sur le ventre. Là aussi, cela rend la scène originale et donc intéressante.
L’épisode est sombre et se rapproche de la substance du pilote.
A noter l’excellente interprétation de l’actrice jouant le rôle de la fille de Peter Watts.

12 – The Sound of Snow


De la même manière que dans l’épisode précédent, le prégénérique de cet épisode est parfait. Mais ici, il est encore meilleur. J’ai simplement adoré ce prégénérique, qui montre toute la beauté du genre et qui nous donne envie de voir l’épisode. Une femme roule la nuit à travers une forêt canadienne et se retrouve au beau milieu d'une tempête de neige, qui ne se déroule en fait que dans sa tête. A noter un travail technique tout simplement remarquable, avec la route qui se transforme en glace et qui éclate, avant qu'un camion ne vienne à toute allure interrompre la rêverie.
Cet épisode est une réussite totale. Le scénario, les sons, l’histoire, bien que paranormale, est simplement géniale. Des cassettes audio maléfiques sont envoyées. Tellement génial et impossible dans le monde numérique d’aujourd’hui.

13 – Antipas


Après un début de saison extrêmement mauvais, soudain MillenniuM reprend des couleurs et nous propose trois excellents épisodes à la suite !
Cet épisode nous offre le retour de Lucy Butler et tout fonctionne très bien. J’ai particulièrement aimé le manoir et l’histoire qui, bien que simpliste, fonctionne très bien.

14 – Matryoshka


Un épisode à oublier. Flashbacks ennuyeux pour une histoire ennuyeuse.

15 – Forcing the End


Nous sommes de retour dans une suite d’épisodes mauvais. Celui-ci l'est particulièrement, avec une histoire de femme enceinte enlevée pour lui voler son bébé. A noter une fin atroce : un hélicoptère en perdition, les personnages secondaires qui regardent sans broncher d’en bas – une séquence digne des plus mauvaises séries.

16 – Saturn Dreaming of Mercury


Et encore un mauvais épisode, avec à nouveau des phénomènes paranormaux dans lequel Jordan fait des crises face à un personnage qu'elle pense être maléfique.

17 – Darwin's Eye


Un épisode ennuyeux, encore. Rien à ajouter. Je me réjouis que ça se termine.

18 – Bardo Thodol


Encore un très mauvais épisode, avec cette fois de plus des coutumes étrangères et une très mauvaise bande son de Mark Snow, qui, comme toujours, nous noie sous des sons exotiques, ce qui ne rend l’épisode que plus hors sujet et notamment un petit effet sonore sur deux notes à l flûte, qui tourne en boucle dans chaque épisode du genre. Horripilant.

19 – Seven and One


Un épisode un peu moins mauvais que les précédents, avec une seule séquence intéressante, à savoir l’agent Hollis qui se fait enterrer vivante. Malheureusement elle se fait sauver…

20 – Nostalgia


Encore un mauvais épisode, heureusement le dernier de la série, qui s’attache à nous offrir une part personnelle et bien entendue inintéressante de l’agent Hollis. A oublier.

21 – Via Dolorosa


Un épisode pénultième qui n'est tout simplement pas à la mesure de l'enjeu.

22 – Goodbye to All That


L’actrice Klea Scott à propos de la fin de son personnage : “J’ai été blessée quand j’ai appris que Emma Hollis avait accepté de faire partie du groupe Millennium. On n’avait pas notre mot à dire sur ce que les scénaristes faisaient de nos personnages. Nous l’apprenions à la lecture des scénarios. J’avais honte, j’étais envahie d’un vrai sentiment de honte.”

The X-Files: S07E04 – Millennium


Une fois de plus, je ne peux m'empêcher de dessiner une similarité entre Millennium et X-Files. X-Files avait connu une première fin possible, à savoir l'épisode final de la saison 5, "The End", qui était une fin satisfaisante, même pas si pas d'un niveau exceptionnel.
Mais les audiences étant encore au beau fixe, X-Files sera renouvelée pour une sixième et septième saisons, tournées sous le soleil de Los Angeles, ce qui fera immédiatement perdre à la série son charme de Colombie Britannique. La nouvelle fin de X-Files sera donc l'épisode final de la saison 7, "Requiem". Mais là aussi, les audiences sont encore bonnes et la série est renouvelée une fois de plus. Ce sera la neuvième saison qui nous montrera la (première) réelle fin de la série, avec l'épisode "The Truth", une fin bien médiocre mais qui a le mérite de clore le chapitre. Malheureusement, des années plus tard, la Fox relance une 10ème puis 11ème saison qui achèvera la série avec une fin des plus horribles, Dana Scully se retrouvant encore enceinte à un âge bien trop avancé.
Bref, les séries de Chris Carter ont le mérite de se terminer dans le caniveau et c'est la même chose qui arrivera à Millennium, même si les personnages ne seront pas aussi dénaturés, dû au fait que la série n'aura vécu que trois saisons. Déjà face à une fin très mauvaise, Frank Black est resorti des cartons pour le dézinguer une dernière fois, cette fois à travers un épisode de X-Files. Ce sera Frank Spotnitz qui s'y attellera : “Quand nous avons tourné le dernier épisode de Millennium, personne ne savait vraiment que c’était la fin de la série. Elle n’avait pas été officiellement arrêtée. Ce n’était donc pas une vraie conclusion. C’est pourquoi je voulais vraiment ramener Frank Black et Lance Henriksen pour un adieu. Tout le monde a été emballé par cette idée, et je me suis retrouvé face à la très grande difficulté de trouver un bon moyen de le faire, de trouver une bonne histoire. Je voulais que Frank Black revienne pour le nouveau millénaire, ce qui n’avait pas été possible à cause de l’interruption avant la nouvelle année. Et ça s’est avéré extrêmement difficile car non seulement la mythologie de Millennium était complètement différente de celle de X-Files, mais il fallait mettre en valeur trois héros et en plus il fallait que ça soit un épisode de X-Files, car c’était la série pour laquelle on écrivait, et ses spectateurs auxquels on s’adressait.”
L'épisode est un ratage complet, n'arrivant jamais à gérer les personnages, mais surtout, nous offrant une histoire des plus grotesques. Le nouveau millénaire arrive, et nous sommes face à une équipe d'une demi-douzaine de zombies. Voilà. Rideau. Merci, bonsoir et bon nouveau millénaire.
Ah, et finissons par achever le mythe en terminant l'épisode sur un baiser entre Mulder et Scully, afin de dénaturer une fois pour toute ce qu'était Millennium.

Mais je laisserai le mot de la fin à Lance Henriksen: “J’aurais pu tourner encore une saison pour voir la suite de l’histoire. Mais je pense qu’il fallait… (il réfléchit) J’avais des idées pour la suite de la série. Mais c’est comme parler d’une relation amoureuse que vous eue il y a cinq ans, et penser à ce que vous auriez pu faire pour que ça marche. Vous en avez tiré des leçons, mais c’est trop tard. Je ne regrette rien. Je suis très fier d’avoir tourné cette série."


Commentaires (0)


Contactez-nous   Conditions générales   Politique de confidentialité   Copyright © 2024 France 1